vendredi, avril 17, 2015

Sarko tombe à l’eau

Un seul hêtre (un buisson, plus exactement) vous manque et tout est dépeuplé. Nicolas Sarkozy se perd dans le marécage centriste, celui où on ne prononce jamais les mots tabous : Français, France, nation, pays, frontière, identité, invasion migratoire, souveraineté, drapeau, tradition, combattre, histoire, racines, ennemi, étranger etc …


Aucun commentaire: