mardi, mai 19, 2015

Ruine de l'école : Pompidou l'avait prédit !

Ruine de l'école : Pompidou l'avait prédit !

Cette énième querelle scolaire ne m'intéresse pas : c'est la continuation de la politique suivie depuis quarante ans par la gauche et par la droite et il n'y a aucune raison que cela change. A la fin, ce sont toujours les destructeurs qui gagnent.

Pour remonter cette pente infernale, il faudrait que les ténors politiques fussent capables de formuler leur opposition par autre chose que des «petites phrases» et des slogans faciles et concentrés sur l'accessoire.

Or, les Juppé, Bayrou, Sarkozy partagent les idées progressistes, utilitaristes et niveleuses des nihilistes de gouvernement, ils divergent juste sur les modalités et le rythme du naufrage. C'est la raison - avec la lâcheté face aux apparatchiks de la rue de Grenelle- pour laquelle il y a si parfaite continuité entre la politique éducative de la gauche et de la droite.

A vrai dire, il faudrait une révolution copernicienne dont je ne détecte pas la moindre trace dans le personnel politique.

Dans ces conditions, je ne vois pas pourquoi je m'intéresserais à un débat dont le résultat est connu d'avance.

En revanche, j'ai de l'estime pour Georges Pompidou, c'est pourquoi je vous fais part de ce texte.




Aucun commentaire: