jeudi, juillet 09, 2015

Angela, Alexis, Jean-Claude ... et James

Une citation amusante (et inquiétante) de Peter Hitchens :

*************
As I write, I have no idea how or where it may end, but I am reminded of Dominic Cummings’s warning about Britain’s government.

‘Everyone thinks there's some moment, like in a James Bond movie, where you open the door and that's where the really good people are, but there is no door.’

There is no door in Brussels or Berlin either. These people are human, they lack sleep, they don’t understand economics, they let petty ambition or dogma blind them to obvious facts. They may not even have been very bright in the first place.
*************

Traduction :

*************
En écrivant, je n'ai aucune idée comment cela [la crise européenne] va finir mais je me rappelle un avertissement de Dominic Cummings concernant le gouvernement britannique :

«Tout le monde pense qu'à un moment, comme dans les films de James Bond, une porte va s'ouvrir et derrière il y aura les gens vraiment bons, mais il n'y a pas de porte.»

Il n'y a pas de porte non plus à Bruxelles ou à Berlin. Ces gens sont humains, ils manquent de sommeil, ils ne comprennent rien à l'économie, ils se laissent aveugler par les ambitions minables ou par les dogmes face aux faits d'évidence. Il se peut même qu'ils n'aient jamais été vraiment intelligents.
*************

Cela me rappelle une autre citation, d'Alain Madelin :

«Face à une décision gouvernementale incompréhensible, si votre explication hésite entre le machiavélisme et la connerie, choisissez la connerie.»

Il n'y a pas de surhommes, pas plus dans les ministères qu'ailleurs. Probablement moins, vu comment nous sélectionnons notre classe dirigeante.







Aucun commentaire: