mercredi, juillet 08, 2015

Réalisme et irrréalisme

Quand on confronte ces articles, on voit une opposition entre réalisme et irréalisme.

Crise grecque : l'Europe rattrapée par le réel

Les mérites du rapport de Malek Boutih sur la génération radicale

Terrorisme : la Napolitaine de Daech prône la décapitation

De la Grèce au Livret A, Manuel Valls préfère toujours les symboles aux réalités

La France, l'autre "homme malade" de l'Europe

Les connards qui imposent l'irréalisme finissent la plupart du temps par reconnaître leurs torts. Le problème, c'est que c'est toujours beaucoup trop tard.







Aucun commentaire: