jeudi, août 06, 2015

Cours du pétrole : les Bédouins bientôt au cul des chameaux ?

Saudi Arabia may go broke before the US oil industry buckles

Le scénario est évident, je ne sais pas s'il se réalisera, mais il est simple : les pays pétro-foutraques, c'est-à-dire les pays qui n'en branlent pas une à part exploiter le pétrole, moyen-orientaux, sont directement menacés dans leur puissance et leur mode de vie par les évolutions techniques des méthodes d'extraction et leurs conséquences économiques. Cette tendance risque d'être progressivement renforcée par la bagnole électrique.

C'est une mauvaise nouvelle à l'horizon d'une décennie car ce genre de bouleversement amène toujours du foutoir, des guerres, du terrorisme et autres joyeusetés. Nos politiciens corrompus par les pétromonarchies, c'est-à-dire à peu près tous, vont se sentir bien seuls.

Si l'on regarde plus loin, c'est une excellente nouvelle. Les pays pétro-foutraques sont en général les fouteurs de merde de la planète et leurs problèmes sont un motif de réjouissance.

Il n'y a pas tant d'authentiques bonnes nouvelles, la baisse des cours du pétrole en est une.

Seule inquiétude : saurons nous être forts dans la tempête ? Par exemple, saurons faire rester les Algériens, chassés par la crise pétrolière, en Algérie ? C'est pas gagné !


Aucun commentaire: