mardi, août 04, 2015

Singapour n'est pas une démocratie ? Et nous ?

On m'objecte souvent que Singapour n'est pas une démocratie.

Sous-entendu : chez nous, nous sommes une démocratie et c'est beaucoup mieux.

Or, cette opinion est très erronée. Chez nous, nous avons plus l'illusion de la démocratie, c'est très différent de vivre véritablement en démocratie.

Singapour respecte beaucoup plus le droit de propriété que nous, ne serait-ce qu'en pratiquant moins le racket fiscal.

Tous les penseurs de la démocratie le disent : la propriété, à cause de la faculté qu'elle donne de se retirer en son privé, est la garante de la liberté individuelle et donc de la démocratie. Là où il n'y a pas de respect de la propriété, il ne peut y avoir de véritable démocratie.

Ce point à la fois théorique et concret nous permet d'affirmer presque à coup sûr que nous ne vivons pas plus en démocratie que Singapour, peut-être moins, essayons de vérifier si nous vivons en démocratie.

Il se trouve que des universitaires ont voulu mesurer, dans une démarche très américaine, le degré de démocratie, en comparant les positions du peuple telles que données par les sondages et les décisions prises par les gouvernements sur les mêmes sujets :

Jimmy Carter is correct that the US is no longer a democracy

Le résultat est édifiant, même on peut faire moultes objections à cette méthode.

Je ne suis pas partisan du gouvernement par les sondages : les gouvernants doivent prendre de temps en temps des décisions minoritaires s'ils estiment que c'est bon pour le pays. Mais la divergence est massive, et non ponctuelle.

Je n'ai aucun doute que la même étude en France donnerait des résultats similaires. D'ailleurs, nous avons un cas officiel, validé par la loi, de décision oligarchique à contre-courant de la décision populaire : le referendum de 2005 et le vote du traité de Lisbonne par le parlement.

J'ai des raisons de penser que les critiques de Singapour ne supportent pas la responsabilité et la liberté et préfèrent l'infantilisation et la licence.





Aucun commentaire: