samedi, août 22, 2015

Terrorisme en France : deux mesures simples qui ne seront pas adoptées

♘ : fermer le robinet migratoire, à l'australienne, car le flux continu de nouveaux arrivants ôte toute possibilité d'intégrer les immigrés de fraiche date (1). J'entends d'ici les réactions outragées : «Ce n'est pas simple du tout. Tu exagères». Hé si, c'est simple : l'Australie a certes profité à plein du fait d'être une île. Mais la pression migratoire, comme toute pression, est sensible aux obstacles. Il en faut peu pour que les immigrés aillent chez nos voisins plutôt que chez nous. Après, c'est l'escalade anti-migratoire entre voisins européens, c'est très bien, c'est ce que je souhaite, et ça nous laisse du temps.

♘ : simplifier le permis de port d'armes. Aujourd'hui, seuls les malfaisants s'arment sans diffculté. En revanche, les honnêtes gens sont emmerdés comme pas possible. Il fut une époque où le Browning Baby faisait partie du sac à main de l'élégante. On va me sortir l'objection du Far-West. Mais vous ne lisez pas les journaux ? Nous sommes déjà au Far West, mais c'est un Far West où seuls les méchants ont des armes. La raison profonde pour laquelle cela ne se fera pas est que le pouvoir a trop peur que ces armes se retournent un jour contre lui (je crois que les Américains ont raison quand ils tiennent le permis de port d'armes comme la garantie ultime de la liberté individuelle).


***********
(1) : on me fera remarquer que les terroristes musulmans sont souvent de deuxième ou troisième générations, voire des convertis. C'est vrai, mais il n'en demeure pas moins que l'intégration est impossible avec ce flux constant de nouveaux arrivants. C'est une mesure de long terme de fermer le robinet.


Aucun commentaire: