mardi, septembre 29, 2015

A Saint-Cyr aussi, les bureaucrates sévissent

Ce que je vais vous raconter est anecdotique. Pourtant, cela me navre car révélateur d’un état d’esprit : la merde est entièrement une création de l’administration qui fait du zèle pour résoudre un problème inexistant.

L’aérodrome de Saint-Cyr est un mignon petit terrain. Il a la chance d’être dans l’axe du château de Versailles. Cela donne des tours de piste plaisants.

Depuis quatre-vingts ans, l’aérodrome vivait sans panneaux indicateurs et, comme c’est de l’herbe partout, pistes et taxiways, tout le monde s’en portait fort bien. Tout le monde, sauf Aéroports de Paris qui a décrété « Achtung ! C’est contraire au règlement. On va mettre des panneaux ». Les aéroclubs ont répondu que c’était totalement crétin, vu la configuration du terrain, qu’il n’y a jamais eu d’accidents par manque de panneaux mais que, à cause des panneaux, la moindre sortie de piste, jusqu’à présent sans conséquence, allait se transformer en catastrophe du fait de ces nouveaux objets contondants trainant au bord des pistes.

Vous imaginez la suite. Aéroports de Paris n’a rien écouté, les panneaux ont été installé et, ça n’a pas manqué, on en est déjà à deux avions endommagés, dont un très gravement.

Résumé de l’affaire du point de vue d’AdP : « On a été con comme des balais, on a fait preuve de zéro bon sens, le pragmatisme ne passera pas par nous. Deux avions bousillés, mais l’essentiel est sauf : on a respecté le règlement, ce qui arrive est donc de la faute de personne, en tout cas pas de la nôtre, on peut se rendormir tranquille. »

Voilà comment va la France de 2015.

Une société à ce point sous la coupe de bureaucrates abrutis, qui l’accepte et qui, quelquefois, en redemande, est une société très malade.

Rappelons que l'administration soviétique faisait, comme la nôtre, des trucs totalement absurdes, juste histoire de rendre les gens fous.

Une video (fôtes d'orthographe comprises) :





Aucun commentaire: