lundi, septembre 14, 2015

Immigration et infécondité : Hollande, Merkel, Juncker et les autres ont un peu trop lu Tintin et le Lotus Bleu

On nous explique que l'Allemagne fait venir autant d'envahisseurs parce qu'elle a la plus faible fécondité du monde.

Nos modernes dirigeants sont si cons que je n'exclus pas qu'ils soient con-vaincus par cet argument con-trouvé.

Pourtant, il est extraordinairement stupide : imaginez vous qu'on puisse écrire que l'invasion d'Attila fut une solution à l'infécondité des Romains tardifs ? C'est un raisonnement (si on peut appeler pareille bêtise «raisonnement») du même acabit que nous tiennent les immigrationnistes.

Cette infécondité, le fait très concret que les hommes et les femmes d'Europe de l'ouest ne couchent plus ensemble ou, quand ils le font, qu'ils s'arrangent pour qu'il n'en résulte pas un enfant, est une maladie de l'âme sans guère d'équivalent dans l'histoire, à part le suicide démographique des populations amérindiennes au début de la conquête de l'Amérique.

L'invasion migratoire est un suicide collectif.

Ce que nous disent donc les Diafoirus immigrationnistes, c'est : «Vous êtes très malade : on va vous guérir, on a la solution, faites nous confiance. On va vous suicider.»

Cela rappelle le raisonnement du fou dans Tintin et le Lotus Bleu qui veut aider les gens à «trouver la voie» en leur coupant la tête. Vous remarquerez qu'on peut pousser l'analogie assez loin puisque, comme les peuples européens, les victimes sont ligotées et aux mains du fou et que nos fous à nous sont aussi persuadés de détenir la vérité, veulent nous l'imposer et tuer père et mère :



Cette médication étrange n'est pas très surprenante chez des gens qui sont souvent partisans de l'euthanasie. De plus, cela les soulage, en supprimant le malade et la maladie, d'avoir à assumer leurs responsabilités de dirigeants, en trouvant une vraie solution : ils veulent le pouvoir et ses délices, mais fuient comme la peste ses responsabilités et ses emmerdes.

Avouez tout de même que, lorsqu'on fait partie des quelques excentriques restés sains d'esprit, pareil mode de pensée a de quoi surprendre et révolter.




Aucun commentaire: