mardi, octobre 20, 2015

Philippe et Jimmy découvrent comment fonctionne notre «démocratie»

Récit de Philippe de Villiers.

En 1994, Philippe de Villiers et le milliardaire Jimmy Goldsmith s'associent pour les élections européennes.

Au bout de quelques semaines, le désespoir gagne : ils n'apparaissent pas dans les sondages et ne passent pas à la télévision.

Un soir, Jimmy Goldsmith décide de mettre le paquet. La semaine suivante, de Villiers monte dans les sondages et est invité à 7 sur 7.

Que s'est-il passé ?

Jimmy Goldsmith a acheté 4,99 % de TF1 et commandé des sondages onéreux à tous les instituts parisiens.

La liste de Villiers / Goldsmith fera la 3ème place avec 12,34 %.

Par ailleurs, un directeur de campagne expliquait, sous couvert d'anonymat, que les campagnes électorales nécessitaient des caisses noires parce qu'il fallait bien payer discrètement la voiture de la fille d'un journaliste complaisant.

Alors, les grandes envolées «il faut voter parce que nos ancêtres sont morts pour avoir le droit de vote» (c'est faux et c'est un chantage), vous pouvez vous les mettre où je pense. Je préférerais moins voter et avoir plus de libertés civiles.





Aucun commentaire: