mardi, octobre 06, 2015

Pot-pourri : la France ne meurt pas de mort naturelle, les salauds la tuent

Volkswagen et l'envers du miracle allemand

On aura une pensée émue pour les européistes qui nous mènent droit dans le mur, attachés comme des esclaves au char teuton.


Les policiers cibles d'agressions en série

***************
«Il y a une violence exponentielle contre les forces de l'ordre. Elle est nourrie par le sentiment d'impunité dû quasi exclusivement à l'absence de réponse pénale», s'indigne Patrice Ribeiro, le patron du syndicat Synergie-Officiers.

[…]

Pour Nicolas Comte, secrétaire général du syndicat SGP-FO, «la lutte antiterroriste ne doit pas faire oublier les difficultés et la violence à laquelle sont confrontés nos collègues au quotidien».
***************

D'autant plus qu'on sait, désormais sans doute possible, que délinquance, violence impunie et terrorisme islamique sont intimement liés.

Merci les ministres de la «justice» et de l'intérieur depuis trente ans.


Derrière l'expatriation, le chômage des jeunes français

***************
Tous ces Français partent et partiront pour des raisons économiques, réglementaires, culturelles ; emportant avec eux une partie des réponses aux problèmes de notre pays, l'affaiblissant d'autant par les emplois et richesses créés ailleurs, le privant de ressources fiscales. Ce que la France nomme pudiquement depuis trop longtemps l'expatriation, qui est en fait une émigration: l'acte résolu de s'installer dans un autre pays pour améliorer sa situation matérielle.
***************

Hé oui, la France, terre d'émigration comme un vulgaire pays du tiers-monde.


Nouailhac : TGV, une gabegie sans fin

***************
Comment des ingénieurs français ont-ils pu dessiner un tel tracé, aussi insensé que de vouloir créer une bretelle d'autoroute en Bourgogne entre les vignes de La Romanée Conti et celles de Grands Échezeaux ? Qu'a-t-il bien pu se passer pour qu'un tel projet, en plus d'un budget de 9,1 milliards d'euros, cumulant toutes les critiques et tous les risques, puisse être adopté par le gouvernement ? Réponse : des élections ! Alors qu'il restait encore huit mois pour décider, on a préféré prendre position juste avant les élections régionales, à l'initiative de l'Élysée, espérant ainsi avoir plus de chances de conserver l'Aquitaine et le Midi-Pyrénées, deux des rares régions qui ne semblent pas perdues d'avance pour la gauche, sachant que la droite allait être obligée d'applaudir à ce coup bien tordu. Il s'agit donc simplement d'une affaire de basse cuisine électorale, laquelle implique cinq élus repus et fatigués, sans vision et sans ressort.

[…]

Il s'agit bien là de la vraie question : dépenser des milliards que nous n'avons pas, pour gagner une minute entre Bordeaux et Dax et une demi-heure entre Bordeaux et Toulouse en saccageant le Sauternais qui fait partie d'un patrimoine historique, cela est-il justifié ? Est-il possible qu'une telle folie soit commise dans un pays civilisé comme le nôtre ? Messieurs les politiciens, les technocrates et les courtisans élyséens, vous qui vous élevez bruyamment, et à juste titre, contre l'anéantissement sauvage des reliques millénaires de Palmyre par les barbares de Daesh, avezvous pensé aux réponses que vous devrez donner à vos enfants et petits-enfants lorsqu'ils vous reprocheront la destruction du vignoble de Sauternes, lui aussi millénaire, et qu'ils vous traiteront de barbares ?
***************

Après, les bobos parisiens et bordelais feront mine de s'étonner, la bouche en cul de poule, que les Français, que de toute façon ils méprisent, se sentent dépossédés de leur pays et, en conséquence, s'abstiennent ou votent FN.

On n'est pas surpris de retrouver parmi les complices de ce crime Alain Juppé, le liquidateur à crâne d'oeuf, le chef des boeufs-tigres de bureaux, épais comme des boeufs, féroces comme des tigres. Dès qu'une saloperie technocratique, sans âme, sans tripes et sans cervelle, se commet quelque part, ce faux intelligent n'est jamais loin.

Petite question futuriste : alors que BMW, Audi, Mercedes,Toyota, Citroën ont fait récemment des démonstrations de voitures autonomes (pour Citroën, entre Paris et Bordeaux !) et que le covoiturage se généralise grâce à internet, y aura-t-il encore une place dans quinze ans pour le TGV entre la voiture et l'avion (sachant qu'en 2015, les TGV sont déjà déficitaires) ?

Mais, bon, c'est vrai je ne suis pas aussi intelligent qu'Alain Juppé. Il a sûrement compris des trucs que je n'ai pas compris ... comment sucer la moëlle du contribuable pendant des décennies tout en étant un parfait nuisible, incompétent et cynique, par exemple.





Aucun commentaire: