dimanche, octobre 04, 2015

Pour vous remonter le moral

En octobre 1940, nous étions au fond de l'abime, et pourtant :


On se souviendra que Churchill commença un discours à Strasbourg par «Prenez garde ! Je vais parler français !».








Aucun commentaire: