samedi, novembre 14, 2015

La prière, la guerre et la paix

Mgr Ravel : « Ce n’est pas une question de sécurité, c’est une guerre ! »

*************
La prière est-elle une forme de solidarité en ces heures dramatiques ?

Le chrétien aime la paix mais il sait vivre en état de guerre. Il ne faut pas séparer la prière et l’action. La prière pour la paix ne se substitue pas aux moyens légitimes par exemple au fait de prendre les armes. Dieu ne va pas envoyer ses légions d’anges pour éliminer nos adversaires ! Mais la prière change les cœurs. L’émotion des Français est très grande. Il y a plusieurs sentiments qui se mêlent non seulement la douleur et l’incompréhension mais aussi le désir de vengeance. La grâce de Dieu apaise les cœurs sans minimiser cette nouvelle guerre contre la France qui ne fait que commencer. La prière va purger nos émotions de la violence. Il ne faudrait pas que la violence gagne deux fois : la première avec les victimes corporelles et la seconde avec des victimes spirituelles.
*************

Ca change des mitres molles. Il faudrait que certains se rappellent quand même que Louis IX et Jeanne d'Arc sont des saints et pourquoi.




Aucun commentaire: