dimanche, janvier 10, 2016

Cologne : le plus inquiétant

Le politiquement correct allemand ment…

***********
La télévision d’Etat a recelé l’information jusqu’au surlendemain. Cette rétention des nouvelles contraires à l’idéologie dominante est l’aspect le plus inquiétant de cette affaire. Elle témoigne de l’aveuglement criminel du microcosme qui dirige nos prétendues démocraties. Englué dans des abstractions angéliques, cachant souvent des intérêts économiques ou politiques plus prosaïques, il refuse la réalité contraire à ses voeux, trahit le peuple qu’il a la charge de conduire ou d’informer.
***********

Comme je dis toujours, les medias sont le premier pouvoir, celui qui définit ce qui peut être dit ou ce qui doit être tu sur la place publique ; si on doit en parler en termes louangeurs (l'immigration) ou si on doit prendre l'air dégouté d'une gouine à qui on dit qu'elle sent la bite (notre histoire).

Aucun commentaire: