dimanche, janvier 24, 2016

Pendant qu'on bavasse, la catastrophe continue

La France éloigne de moins en moins de clandestins

*************
Selon le bilan 2015 dressé par le ministère de l'Intérieur, quatre illégaux sur cinq ne sont pas expulsés.

«La France baisse la gardeau pire moment», déplore le député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, qui dénonce le «double discours» d'un Bernard Cazeneuve qui «laisse filer à gauche» et tente d'endormir la droite. Faut-il craindre un réveil douloureux, quand les flux migratoires auront repris au printemps? La fermeture des frontières, toute relative, peut faire illusion un temps, l'état d'urgence n'est pas éternel.
*************



Aucun commentaire: