mercredi, janvier 27, 2016

Silence de Mme Vallaud face à un islamiste : un internaute élargit l’analyse




En replaçant le silence gêné face à un islamiste de cette femme franco-marocaine, et accessoirement ministre dans un gouvernement français (cherchez l’erreur), dans le cadre des rapports hommes-femmes chez les maghrébins immigrés en France, cet internaute, dont la video m’a été transmise par un commentateur, est simple, clair et profond.

En un gros quart d’heure, il a exposé les problèmes insolubles posés par l’immigration musulmane en France.

Si vous avez des musulmans dans votre entourage (voisins suffit), vous avez constaté ce phénomène du frère qui est un raté auquel ne s’oppose jamais la sœur qui a réussi. Sinon, vous pouvez prendre comme exemple Rachida Dati et son frère.

Puisque ces problèmes sont insolubles, le seul moyen de les éviter est d’arrêter l'immigration maghrébine, et, pendant qu’on y est, africaine. Nous n'avons pas besoin d'immigrés et leur place est dans leur pays, qui n'est pas le nôtre.

Ce qu'il dit sur le couple masochistes (nous) / sadiques (eux) est profond. Sans cela, il est impossible d'expliquer notre passivité devant l'invasion migratoire.

Vous serez peut-être étonnés que je sois d'accord avec cet article :

Salafistes : la critique, pas la censure !

Mais je suis toujours dans la même logique : l'Etat fait chier tous les Français, on restreint leurs libertés, pour ne pas avoir à désigner et à traiter spécifiquement les populations problématiques. Si nos gouvernants étaient vraiment décidés à protéger les Français, il n'y aurait pas besoin d'état d'urgence. Ils appliqueraient les lois existantes et aussi les simplifieraient. Il y a trop d'Etat et pas assez d'urgence.

S'il n'y avait que des Français de France dans notre pays, un documentaire sur les salafistes ne poserait aucun problème. C'est parce qu'on ne veut pas régler le problème de l'immigration musulmane au fond qu'on en est réduit  à ces mesures liberticides mesquines.

Aucun commentaire: