samedi, février 20, 2016

Immigration : les dangers d'une loi irresponsable votée en catimini

Comment Hollande prépare les Français à une arrivée massive de migrants

Immigration : les dangers d'une loi irresponsable votée en catimini

Encore une fois (c'est une habitude), on vote en catimini, dans le silence complice de la presse, une loi qui va directement à l'encontre de la fermeté que l'on affiche dans les rodomontades de l'avant-scène.

On notera la défaillance du Front National, qui ne surprendra que ceux qui n'ont pas compris ce qu'est devenu ce parti : un faire-valoir du Système, sans intention réelle de le contester.

*************
Dans le climat actuel, alors que la crise des migrants bat son plein en Europe, cette réforme aura forcément pour effet d'affaiblir l'Etat dans la maîtrise de l'immigration. Avec cette loi, le gouvernement donne des gages à la frange la plus idéologique du parti socialiste. L'affichage de la fermeté, à travers la constitutionnalisation de la déchéance de la nationalité, totalement inutile, cache mal une fuite en avant dans le renoncement plus général. Mais tous les partis sont concernés. La nouvelle loi a été voté dans un climat d'indifférence et de légereté qui donne le vertige. Seul un député des Républicains était présent à l'Assemblée lors du vote final, expédié en moins d'un heure. Aucun des deux députés Front national n'assistait à cette séance (ni à la précédente). Il est intéressant de voir ce parti qui a prospéré sur la provocation anti-immigrée, se montrer totalement absent dans un débat aussi stratégique. Bref, une fois encore, face à un intérêt essentiel pour l'avenir du pays, en pleine crise migatoire, la classe politique dans son ensemble, comme d'ailleurs le monde médiatique, sont surpris en pleine dérobade, en pleine dissimulation. Irresponsables et coupables.
*************

Pendant les gesticulations sécuritaires, la trahison des dirigeants et l'invasion migratoire continuent.

Aucun commentaire: