samedi, mars 26, 2016

Islamisme et boboïsme : jumeaux apocalyptiques

La plupart de nos concitoyens fuient, comme Philippe Bilger, les jambes à leur cou, toute évocation des problèmes spirituels posés par le djihad. Ce n'est pourtant que cela, un problème spirituel.

Alors, remettons l'église au centre du village :


Bruxelles, 22 mars 2016 : l’écho du jihad



Erratum : j'ai écrit ce billet de mon portable et je m'étais trompé dans les liens. C'est rectifié.

Aucun commentaire: