dimanche, mars 13, 2016

La clé du Moyen-Orient : l'entente avec la Russie

Un article du Figaro pour expliquer qu'Assad, comme les militaires algériens dans les années 90 et aujourd'hui encore, a favorisé sciemment les islamistes, par exemple, en ouvrant les prisons. Un cas supplémentaire de : je crée un désordre pour me rendre indispensable contre lui (c'est ce que l'Etat français pratique tous les jours en France : il crée des désordres qu'il se propose ensuite de résoudre - le chômage, l'immigration, la stagnation, la déséducation- et bien sûr qu'il ne les résoudra pas puisqu'ils justifient son pouvoir).

La position fabusienne de renvoyer dos à dos Assad et les islamistes était idiote parce qu'elle ne correspondait pas aux intérêts de la France. L'islamisme est bien plus dangereux pour la France qu'Assad.

Il n'empêche que virer Assad tout en combattant les islamistes est un objectif louable et il y a un moyen, qu'on ne veut pas se donner : s'entendre avec les Russes, protecteurs d'Assad. Mais cela signifie s'opposer à la Turquie donc aux Ricains, aux Saoudiens et aux Israeliens. C'est un peu trop pour des gens sans courage et sans perspective.

Pourtant, il y a moyen d'une politique moyen-orientale conforme à la tradition et à l'intérêt de la France. Mais elle est impossible avec les politiciens français vendus à tout le monde sauf à la France.

Aucun commentaire: