mercredi, mars 02, 2016

Quand la finance folle disjonctera

Quand la finance folle disjonctera

On retrouve les mêmes idées que Charles Gave, sous une autre forme : les taux d'intérêt servent à se projeter dans le futur économique. Des taux d'intérêts nuls ou négatifs sont une folie économique, puisqu'ils donnent une valeur infinie au présent et nul au futur.

Surestimer le présent et s'en foutre du futur, c'est assez bien adapté à notre époque d'enfants gâtés.

D'où l'alternance de bulles, « justifiées » puisque la valeur des choses est « infinie », et de chutes vertigineuses, quand on remet les pieds sur terre.






Aucun commentaire: