mardi, mai 31, 2016

Douce tyrannie

Suspension d'un compte twitter sans passer par la justice

Je suis terrifié par ce genre de nouvelles (y compris lorsqu'elles concernent les gauchistes) : comme l'explique très bien Philippe Nemo, la fin de la liberté d'expression, c'est l'euthanasie de la démocratie.





Aucun commentaire: