vendredi, mai 20, 2016

L'antipape François

Je suis estomaqué par les articles laudateurs de Jorge Bergoglio dans la presse française, y compris celle prétendue de droite. Il faut aller chercher la désapprobation dans Causeur.

Comme d'habitude, Raymond Ibrahim est limpide. Il explique très bien en quoi Jorge Bergoglio se fait le pape des musulmans, en adoptant leurs points de vue anti-chrétiens :

Pope Francis’ Jihad on Christianity

Comme on peut douter que M. Bergoglio soit un con (quoique ...), il faut se rendre à l'évidence : c'est un salaud. Et un beau. Qui veut faire l'ange fait la bête.

Rien d'étonnant :

« Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? »

Les mauvais papes qui, en dernière extrémité, sont des antipapes, ne sont pas nouveaux dans l'histoire. Il faut faire avec et attendre que cela passe. L'Eglise est éternelle, pas les hommes.

Nous avons eu plutôt de la chance avec les derniers papes. Celui-ci est un très mauvais tirage. Les voies de la Providence sont impénétrables.






Aucun commentaire: