vendredi, juin 24, 2016

Le triomphe de Farage

Puisque c'est son jour de triomphe, ne le lui boudons pas.




Je ne vois qu'une seule interprétation à l'attitude amorphe de Merkollande : « Cause toujours ».

Hé bien là, ils l'ont dans l'os. J'ai honte de Hollande. Et je ne m'habitue pas.





J'ai aussi un petit peu honte de Marine Le Pen : la différence entre Farage et elle éclate.

Aucun commentaire: