mercredi, octobre 12, 2016

Commentaires : la férocité des Bisounours

A propos d'Eric Zemmour, quelques commentaires sur la férocité des Bisounours (c'est moi qui souligne) :




Si maintenant il est légitime de se faire engueuler pour avoir mal choisi un mot...
Ce que cherchait à exprimer Zemmour est clair, et ne me paraît en rien scandaleux. C'est un point de vue qui participe du débat intellectuel.
Je dis cela alors que je suis en désaccord avec Zemmour sur les propos concernés. Le simple fait d'être prêt à mourir pour une cause ne vous rend pas intrinsèquement "respectable".
Biensûr mettre sa vie au bout de ses idées est gage de la profondeur et sincérité de ses valeurs et convictions. Mais si ces "valeurs" et "convictions" sont abominables vous êtes simplement une ordure. Courageuse peut-être mais ordure quand même.


    • Avatar
      Ce que je veux dire, c'est qu'on peut critiquer Zemmour, et même l'engueuler, etc. Très (trop) rapidement le débat intellectuel que vous souhaitez comme moi devient passionné. C'est comme ça. Mais tant que ça reste à ce niveau, c'est encore gérable.
      Ce qui est pénible à voir, c'est la mise en mouvement de la machine judiciaire, de la machine à produire des pétitions, de la machine à faire taire.
      Cette tendance préoccupante se voit dans tous les pays occidentaux. On la trouve même dans les milieux scientifiques, dans les universités : aux Etats-Unis, ça prend un tour inquiétant. Toute dissidence est judiciarisée.
        • Avatar
          Tout débat "viril" est désormais interdit.
          Il faut être gentil, ne pas froisser, etc. Tout est analysé en termes moraux, et encore une morale très dégradée, ce n'est même plus bien contre mal mais gentil contre méchant.
          Zemmour est méchant, d'ailleurs il ose dire que les méchants terroristes sont courageux, comment peut-il dire quelque chose d'aussi méchant !!
          C'est là que l'on se rend compte que le débat public est aujourd'hui arbitré par les catégories mentales d'une petite fille de 5 ans.
          Dans le même genre d'idées, les récents enregistrements de vieux propos de Donald Trump où il explique en gros qu'un homme riche et puissant peut facilement coucher avec des femmes ont déclenché une tempête ridicule.
          Un vieil enregistrement, d'une conversation privée, il y a 11 ans, où de plus Trump sort une vérité d'évidence (certes de façon vulgaire) vaut désormais d'être publiquement lâché par des politiciens d'envergure nationale.
          C'est ça l'Occident ? Une civilisation dirigée par de la morale de vieille fille outrée ?
            • Avatar


              Les socialistes ont échoué avec la lutte des classes, ils sont en train de réussir avec l'eau de rose. Réussir quoi : à mettre en place un super Etat Big brother (ou Big sister) duquel sera complètement évincé le sujet individuel, la contradiction et la liberté. Nous y arrivons peu à peu, l'élection de la mère Clinton sera le point d'orgue de l'époque.


                • Avatar
                  Si Trump perd, cela sera l'illustration qu'aucun changement n'est possible par la voie démocratique.
                  Avec les moyens de communication moderne, et la dictature morale qui règne, il suffit qu'on ressorte une vieille vidéo, un vieil enregistrement, un vieux texte où vous vous êtes peut être laissé un peu aller et c'en est fini. Vous serez définitivement un salaud.
                  Le bon peuple face à un tel déluge de merde il ne sait pas résister.

          Aucun commentaire: