jeudi, janvier 26, 2017

Penelopegate et sans-couillisme fillonien

On imagine assez bien la réaction de Trump ou de Farage dans le cas du Penelopegate, comme les medias appellent l'emploi fictif de Mme Fillon : ils auraient envoyé chier les journalistes en leur rappelant qu'ils sont aussi des profiteurs avec leurs 20 % d'abattement et ils seraient passés à autre chose.

Il est coincé le père Fillon : il a un programme qui effraie un peu le Système mais il se refuse à combattre les medias, qui sont le premier pilier du Système. Il va se planter et ça sera bien fait pour lui.

Comme je l'ai déjà expliqué, le style Trump n'est pas contingent, pas anecdotique, il porte un message simple et essentiel (aller à l'essentiel, là est le génie de l'action) que les électeurs américains ont reçu 5 sur 5 : « Beaucoup prétendent vous écouter et être anti-Système comme vous. Ils vous trompent. Moi, je ne vous trompe pas et je le prouve en grillant mes vaisseaux avec les médias du Système ».

Fillon n'est pas assez courageux ou intelligent pour le comprendre.

Même avec son style notaire de province, il pourrait être plus offensif.

Vous imaginez De Gaulle se laissant dicter son agenda par les journalistes ?




Aucun commentaire: