samedi, février 18, 2017

François Bousquet : « Rarement, l’offre politique aura aussi peu coïncidé avec la demande du corps électoral. »

François Bousquet : « Rarement, l’offre politique aura aussi peu coïncidé avec la demande du corps électoral. »

Je trouve cet entretien intéressant.

La conclusion que j'en tire ? La situation est de plus en plus instable. Nous allons vers le temps des surprises, pas forcément bonnes.

Il faut, d'autant plus, ne pas oublier les chocs extérieurs.







Aucun commentaire: