mardi, mars 28, 2017

Serge Galam : Le Pen peut gagner

Je pense que je suis un des premiers (un peu d'auto-congratulations ne fait pas de mal) à avoir suivi Serge Galam. Il a prédit la défaite de Juppé et l'élection de Trump.

Un des points les plus importants de son modèle sociophysique est qu'il prend en compte le temps, contrairement à la plupart des autres. Si la campagne dure six mois ou deux ans, le résultat n'est pas le même. Or, j'ai souligné, à propos de Trump, à quel point la gestion du calendrier me paraissait essentielle à la réussite d'une campagne électorale (une des défaites de Fillon est qu'il se fait imposer son tempo par les affaires).

Or, ne voilà-t-il pas qu'il nous explique qu'il est possible d'envisager une victoire de Marine Le Pen sans faire d'hypothèses tirées par les cheveux ?

Pourquoi et comment Marine Le Pen peut gagner avec moins de 50% d’intentions de vote

Moi-même, j'évolue. Je suis beaucoup moins hostile à une victoire de Marine Le Pen que je ne l'étais il y a quelques mois.

François Fillon a confirmé toutes les craintes politiques qu'on pouvait avoir sur lui (« le Rotary à l'heure de l'apéritif ») et Emmanuel Macron se révèle dans toute sa nocivité. Une victoire de Marine Le Pen en devient, par comparaison, beaucoup plus acceptable.



Aucun commentaire: