jeudi, juin 29, 2017

La quintessence de la pensée politique de De Gaulle (telle que je l’ai comprise)

Le titre est un peu présomptueux d’où le bémol de la parenthèse ! Je me suis inspiré des livres de Couteaux et de Debray, de la conférence de PY Rougeyron.

1) La France (comme beaucoup de nations) est une personne, elle a son histoire et son caractères propres, et aussi, très important son unité. C’est la madonne aux fresques des murs qui vient du fond des âges.

2) La différence entre légitimité et légalité est fondamentale. Seule la légitimité est une fondation politique acceptable.

3) La politique n’existe qu’incarnée, ce n’est pas une abstraction.

Cette conception est bien entendu à l’exact opposé du discours politiquement correct qui est seul autorisé en public. Les idées gaulliennes sont d’une puissante originalité.



Une anecdote que je connaissais, racontée par PY Rougeyron. Le jour de la mort de De Gaulle, une jeune conne se pointe au bureau de la Gauche Prolétarienne : « Super ! Le vieux crouton est mort ». Le responsable se lève et lui flanque une gifle d'anthologie, celle que ses parents ne lui jamais donnée : « Un grand homme est mort. On respecte ».

Aucun commentaire: