jeudi, octobre 05, 2017

Deux articles sur Jupitre (j'aime bien ce surnom donné par de Castelnau)

LE SINISTRE JUPITRE A CHOISI SON CAMP.


***********
Ce sinistre Jupitre a choisi son camp.

Juste en face du mien.

Cet animal aurait pu être un adversaire. Il lui aurait suffi de faire semblant d’un minimum de loyauté.

Avec un adversaire, on discute, on débat.

Un ennemi, on le combat d’autant plus âprement qu’à la fin, on sait qu’il ne doit en rester qu’un.
***********



Bordel : ne faites pas semblant de découvrir que Macron est le président des riches !







Aucun commentaire: