dimanche, octobre 15, 2017

Hiiiiii ! Haaaarcèlement ! (2)

Je m'aperçois que j'ai oublié la conclusion du billet précédent.

Pourquoi cette hystérie, que tout observateur ayant du sang-froid trouvera ridicule, autour de l'affaire Weinstein ?

C'est simple : pour, à travers ce cas excessif, condamner la sexualité masculine (on mesurera le biais anti-masculin en considérant le cas de Mme Macron : un homme dans sa position aurait été accusé sans hésitation de pédophilie et non pas encensé). Et pourquoi condamner la sexualité masculine ? Pour transformer l'homme en fournisseur de sperme quand ces dames ont envie de se reproduire, et rien d'autre. Surtout pas des pères, surtout pas des maris, surtout pas des amants.

Quand on voit le nombre divorces demandés par les femmes qui obtiennent ensuite la garde des enfants, nous sommes déjà très près de ce schéma.

Pourquoi vouloir réduire les hommes à des fournisseurs de sperme ? Pour certaines femmes, afin de prendre le pouvoir parce qu'elles n'aiment pas les hommes (l'influence médiatique des lesbiennes est hors de proportion avec leur nombre).

Mais il y a des raisons plus cyniques : les femmes se foutent de la politique et ne sont pas révolutionnaires. Dans une société féminisée, ceux qui ont le pouvoir sont sûrs de le garder. Les femmes sont des consommatrices compulsives. Dans une société féminisée, ceux qui ont des trucs à vendre sont sûrs d'être en haut de la pyramide.

C'est déjà ce que nous vivons, mais ceux qui tiennent le manche veulent verrouiller leur position. On n'est jamais trop prudent.

Aucun commentaire: