mardi, novembre 21, 2017

L'impasse Merkel : encore une défaite de l'ancien nouveau monde

Merkel est de ces technocrates froids et pourtant idéologues, sans âme et pourtant narcissiques, qui nous gouvernent depuis trente ans. La page est en train d'être tournée par les peuples, sauf en France, où Macron représente la dernière victoire de l'ancien monde.

La politique, la vraie, reprend ses droits. De nouveau, il y a des oppositions. Les temps du TINA (there is no alternative) européiste, atlantiste, immigrationniste, mondialiste, masochiste sont en train de finir.

D'où la panique des tenants du Système et leur dérive tyrannique.

Edouard Husson explique très bien, dans un article hélas payant Crise en Allemagne : avis aux adeptes de la “bonne gestion”, même Angela Merkel est rattrapée par la Politique (et par l’histoire), que depuis la crise de 2007, ils ont souqué le couvercle, resserrer les chaines, pour continuer à vivre comme avant, sans se remettre en cause, sans remettre en cause leurs avantages, et faire porter toutes les contraintes et toutes les adaptations sur les autres, le petit peuple.

Macron est leur chant du cygne. Le couvercle branle et les maillons des chaines cèdent. Brexit, Trump et maintenant l'impasse Merkel (et même, plus anecdotique, les déboires du sympathique Drahi), on voit bien que cela devient difficile pour le Système de colmater toutes les brèches.


Je n’aime pas Angela Merkel

Au revoir Mutti





Aucun commentaire: