dimanche, décembre 24, 2017

Le suicide collectif par le féminisme

Nos ancêtres, qui considéraient comme une folie de laisser trop de place aux femmes dans les affaires publiques, faisaient preuve d'une grande sagesse.

En effet, maintenant que le féminisme est tout-puissant dans nos sociétés, que voit-on ? Elles s'écroulent.

Féminisme et dénatalité s'alimentent l'un l'autre.

Le féminisme est probablement un produit de la dénatalité : étant moins prises par les grossesses et les enfants, les femmes ont plus de temps pour les conneries (car ce que nous sortent les féministes actuelles est navrant sur le plan intellectuel. Les féministes voudraient prouver que la femme est inférieure à l'homme, elles ne s'y prendraient pas autrement !).

Et la dénatalité est probablement une conséquence du féminisme.

Il y a une justice immanente : notre société n'a pas su défendre l'édifice équilibré nos relations hommes-femmes traditionnelles, elle en meurt.


Aucun commentaire: