samedi, mars 17, 2018

Gave : Trump et les banques européennes



La phrase à retenir : « N'écoutez pas ce que disent les intellectuels et les journalistes français sur Trump et sur l'Amérique, ils n'y comprennent rien ». Ca, on avait compris !

Concernant Trump, quand je compare mes analyses et prédictions sur Trump et celles des journalistes et des intellectuels français, je suis un aigle qui vole au firmament. Et pourtant, j'en ai racontées, des conneries ! Mais, quand je me regarde, je m'inquiète ; quand je me compare, je me rassure, surtout quand le point de comparaison est un journaliste français.

Mon mépris pour les journalistes français est violent et brutal. Ce sont des crétins et des lâches (les deux ensemble).



D'où il découle tout naturellement :

Aucun commentaire: