lundi, juin 18, 2018

Un certain 18 juin 1940

J’apprécie que les commémorations officielles de l’appel du 18 juin soient réduites au minimum. La France officielle s’est depuis longtemps déshonorée, elle ne mérite plus de parler de cet appel, elle le salirait.

Que ceux qui sont couchés devant l’Allemagne se taisent, c’est très bien. Même de Villiers fait des mamours à Macron.

Il y a quelques années, j’ai écrit que les Français étaient abandonnés et trahis par leurs élites. Que devrais-je écrire aujourd’hui ?

Alors, Français fidèles, trouvons réconfort dans cet appel d’un général inconnu :



Aucun commentaire: