mardi, janvier 15, 2019

Les Gilets jaunes doivent rester négatifs

C’est ma réflexion entamée il y a quelques jours.

Comme Bruno Bertez, je pense que les GJ doivent rester négatifs, dire ce qu’ils refusent. Mais les propositions sont du domaine des politiciens.

En politique, le négatif unit, le positif divise. C’est jouer dans la main du Système de s’engager dans des propositions.

Si les Gilets jaunes font des propositions, ils font se faire becquetarer tout crus par les grands requins de la vieille politique.

C’est pourquoi le RIC, qui me paraissait une excellente idée, ne me semble plus une revendication aussi géniale : pendant qu’ils se perdent là-dedans, la pression sur le gouvernement baisse.

Le RIC, ça serait bien de l'instaurer, mais par temps calme.

De plus, pour l’instant, ce mouvement fondamentalement de droite « Rendez des comptes sur l’usage de nos impôts » a été récupéré par la gauche « Rétablissez l’ISF ».

Rester dans le négatif me semble le plus sage. D’autant que cela permet plus d’humour !

Et puis, le « grand débat », c'est du foutage de gueule (en l'occurrence, c'est du foutage de notre gueule, à nous Français) :

***********
« On ne se refait pas », dit la sagesse populaire, et c’est vrai. La lecture de la lettre du président de la République publiée par l’ensemble des médias et destinée à lancer le « Grand Debat » ne nous apprend rien de bien nouveau sur notre président et ses idées. Ni sur la forme, ni sur le fond ce document ne marque une rupture avec le style, avec la pensée présidentielle. Tout juste peut-on y lire un effort surhumain pour montrer une humilité qui est souvent absente dans ses interventions. Mais pour le reste, rien que du classique. Y compris dans la pauvreté du style.
***********

Au fait, quelqu'un a entendu parler de Laurent Wauquiez ? Un type censé être dans l'opposition et soutien naturel des Gilets jaunes. Rassurez vous, je plaisante.



***********

Gilets Jaunes : un syndicat de police dénonce les ordres reçus et les méthodes de comptage des manifestants

Moins intéressant :



Et :

Lettre d’Emmanuel Macron : "un mea culpa" selon Éric Zemmour

Aucun commentaire: