dimanche, avril 26, 2020

La vie, la mort, le virus.

Ce billet va être très court, il tient en une citation :

La souci excessif de la santé a toujours quelque chose de morbide.

                                                              GK Chesterton

Eric Zemmour, après un reportage sur la grippe de Hong-Kong de 1969, où on voit que les Français continuent à vivre comme d'habitude sans en faire une batteuse conclut les interrogations des invités par un définitif : « Ils avaient plus de vitalité que nous, c'est tout ».

Saint Jean-Paul II (1) parlait de culture de mort. Nous en avons un exemple concret par le virus : nous préférerons nous suicider avec le confinement plutôt que de risquer de vivre avec le risque mortel du virus.

Et puis, notre imprévoyance, c'est aussi une conséquence de la culture de mort : nous ne voulons plus nous battre pour rester dans l'histoire. Nous voulons mourir tranquillement renversés dans le fossé. Que tout soit linéaire vers l'agonie, sans sursaut, sans anicroche.

************
(1) : ça me fait toujours bizarre de l'appeler saint car je pense immédiatement au sketch de Coluche : « On a poussé un Polonais vers la fenêtre ... Jean-Polski, y a ta bagnole qui gêne ... Quoi ! Ma bagnole ! ... C'est lui le pape ! ... Aaaaaah ! ... C'est un Polonais ! ... Oooooooh ! ».

Aucun commentaire: