samedi, avril 25, 2020

Non à la défaite heureuse ! Seule la victoire est belle !




Rougeyron parle du besoin d'une idéologie de l'espérance. Il a raison mais il y en a déjà une mais il ne veut pas la considérer parce qu'il la croit morte et même mortifère : c'est le christianisme.

En ce moment, il y a une lutte dans l'Eglise entre les fidèles du Christ et les partisans de l'ONG droits-de-lhommiste. Ces derniers tiennent toutes les positions hiérarchiques à de très rares exceptions près.

Mais ça serait méconnaître gravement l'histoire du Salut que de croire que cette défaite du Christ est définitive.

Pour l'instant, je comprends le scepticisme de ceux qui n'ont pas la foi.


Aucun commentaire: