vendredi, mai 01, 2020

Le Raoult du jour

On ne s'éloigne pas des bases du raoultisme : détecter, isoler, soigner avec des médicaments connus, pas chers et abondants.

Je suis d'accord avec lui : nous étions au bord du gouffre, nous avons fait un grand pas en avant. Plus précisément, nous étions au bord de la crise de nerfs, maintenant nous sommes en plein dedans.

Sur ce blog, je me suis plaint du caractère délirant de certains commentaires, l'incapacité à relativiser ce qui nous arrive, ce que disent les médecins, ce que disent les medias.

Les épidémies font partie de la vie des hommes. Quelques millièmes de mortalité, c'est anodin. Ca doit être traité, mais pas de quoi en faire une batteuse.

Aucun commentaire: