dimanche, août 09, 2020

Virus, maladie politique et Qanon

Il est comique que, de tous les pays européens, celui qui a le mieux résisté à la dictature sanitaire débile du COVID soit l'un des plus conformistes, la Suède :

Lockdown supporters cannot bear the thought that Sweden has got it right. An honest appraisal of how the Scandinavian country has fared raises plenty of awkward questions for politicians in the rest of Europe.

Cette folie furieuse de la dictature sanitaire (la France étend  progressivement à l'extérieur, en pleine vague de chaleur, l'obligation de la muselière contre une épidémie finie depuis trois mois. Le qualificatif « stupide » paraît faible, « criminel » semble mieux adapté) ne serait pas possible sans l'abrutissement total des Occidentaux :

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau.

Pour conclure, en contrepoint de la corruption, il est indispensable de connaître Qanon, plus exactement, de connaître Q.

Une synthèse de Stéphane Montabert :

Quand les médias romands nous parlent de Q.



Aucun commentaire: