samedi, septembre 26, 2020

Allez vous faire soigner chez les Grecs

 Il faudra se poser sérieusement la question : comment un discours aussi absurde que « N’utilisez pas la chloroquine. Attendez l’essai en double aveugle, rentrez chez vous et prenez un Doliprane. » a-t-il pu être accepté, y compris par de nombreux médecins ?

Pierre-Yves Rougeyron évoque un culte vaudou scientiste. En tout cas, il y a quelque chose de profondément dérangeant dans ce refus obstiné de la raison. Bon, d’un autre côté, on parle de gens qui croient que les vaches qui pètent réchauffent la terre.


Extrait du site Covidémence.

France contre Grèce : le grand écart… indicateurs et pistes

C’est sûr qu’entre la statuaire grecque et la sale gueule de Véran… y’a pas photo comme on dit chez Paris Match.

Aujourd’hui, parlons de la Grèce.

Pourquoi ?

Pourquoi pas ! 😉

La Grèce… berceau (le nôtre !) de la civilisation (la nôtre !)…

En outre :

-ils sont dans la zone Euro
-ils ont un problème avec l’Islam (le sultan turc)
-ils sont envahis de “migrants
-ils n’ont plus une thune, sont surendettés, leurs jeunes s’expatrient
-ils avaient des touristes (avant la covicatastrophe)
-ils ont une espérance de vie élevée
-leur gouvernement est corrompu
-ils ont de nombreux fonctionnaires
-ils sont généralement des gauchistes bas de plafond
-et ils aiment bien acheter des voitures de luxe allemandes (enfin avant)

… Bref, la Grèce est comme… une mini-France, vous ne trouvez pas ?

Mais nooooooon, je plaisante bien entendu !

Nous, les Français, nous avons l’arme nucléaire, 300 fromages, du bon vin et la choucroute.

Alors à côté, les Grecs, leur feta, leurs olives et leur Ouzo de merde… on pouffe.

Il y a une autre différence stupéfiante entre ces deux pays : le couillonavirus.

Population en Grèce : 10,72 millions. Total de 366 covidécès.

Aïe. La tuile.

Alors qu’ils sont plus vieux et que leur système de santé est en ruines (par rapport au système hospitalier français).

Une fois de plus, nous sommes confrontés à des données absurdes (comme avec l’Allemagne, lire ici, et je ne parle même pas de l’Asie).

Et Véran au lieu de se fourrer les doigts dans le cul pour y compter des “cas positifs” ferait mieux de mobiliser de véritables chercheurs et des ressources pour éclaircir les mystères du couillonavirus et les différences hallucinantes en terme de mortalité.

Voici un tableau concernant les pays européens (j’ai écarté les petits par racisme anti-petit) avec des indicateurs très simples, autour du nombre total de covidécès par million (base de données au 24 septembre, dispo aussi sur Worldometer).

Si l’image n’est pas claire, vous pouvez télécharger mon fichier PDF ici. (non, promis, il n’est pas infecté par une saleté virale).

(pour les malcomprenants ou les retardataires : les “morts par million” doivent se lire ainsi : France = 481 virgule 957 décès par million d’habitants).

On voit bien les différents groupes… Entre la médaille d’or des  “débiles mentaux” belges (et en plus ils en sont fiers, lire mon article ici).

Les “on a tout faux” (France).

Les moyens.

Et les “rien du tout” (Grèce).

En proportion, la France a 14 fois plus de covidécès que la Grèce !

Ca n’a AUCUN SENS.

Il faut donc trouver des explications.

J’en ai une (à part bien entendu l’incompétence crasse et criminelle de Véran et de tous ses complices)…

La Grèce utilise l’hydroxychloroquine pour soigner le Covid. Point barre.

Lire ici.

Dès le mois mars, des millions de doses étaient déversées dans les hôpitaux du pays (source).

Ca pique, hein ?

L’autre explication, évidemment, est que les autorités françaises, bidonnent sciemment le bilan (en le grossissant). Mais même en divisant par deux (lire article chiffres Insee ici)… il y a toujours une énorme différence.

Le petit Olivier est attendu à l’accueil. Avec un change propre.

Aucun commentaire: