lundi, septembre 14, 2020

Pour le reste, ils sont nuls. Mais là-dedans, ils sont bons.

Masque obligatoire dans ma ville : comme prévu, c'est l'escalade de la répression face à l'objectif inaccessible d'empêcher la circulation du virus.

Cet objectif délirant (il est impossible à atteindre et pas nécessaire) est un coup de maitre en matière de manipulation de la population. Il justifie toutes les conneries liberticides et l'extension infinie (littéralement : nous n'avons pas de date de fin) du pouvoir des petits bureaucrates.

Raoult pisse dans un violon : il y a longtemps que le COVID réel, la maladie, est passée en arrière-plan. Aujourd'hui, le problème, c'est le COVID imaginaire, la maladie mentale collective, entretenue par les pouvoirs publics.


Aucun commentaire: