mercredi, décembre 22, 2004

L'argent, ça ne compte pas

J'ai déjà commis un message sur le sujet intitulé A propos des "raisonnements purement financiers", mais je reste surpris du nombre de gens qui m'expliquent à propos des problèmes financiers collectifs (retraites, déficits, etc ...) que "l'argent, ça ne compte pas". Deux hypothèses :

1) Je me trompe et, effectivement, l'argent de la collectivité, ça ne compte pas, j'ai tort de m'inquiéter

2) J'ai raison, la France s'appauvrit, mais plutôt que de se bouger, il est plus facile de dire que l'argent ça ne compte pas et que, par conséquent, l'appauvrissement est simplement comptable, sans effet réel.

Quoi qu'il en soit, je propose aux partisans de "L'argent de l'Etat, ça ne compte pas" le raisonnement suivant :

a) L'argent de l'Etat ne compte pas

b) L'argent n'a pas d'odeur. Un euro, que son propriétaire soit M. Tartemuche ou l'Etat, est toujours un euro.

c) Donc, conséquence de a+b, l'argent quel que soit son propriétaire ne compte pas.

Les partisans de "L'argent de l'Etat, ça ne compte pas", ne pouvant qu'adhérer à ce raisonnement à la logique implacable, voudront bien me communiquer leur adresse afin que je leur envoie un RIB pour le versement mensuel de leur salaire sur mon compte courant. Je les en remercie par avance.

Pour ma part, je préfère : "Il n'y a pas que l'argent qui compte, mais igorer l'argent, c'est se condamner à l'impuissance".

Aucun commentaire: