vendredi, janvier 21, 2005

Le vernis culturel

Le peuple de Mozart et de Goethe a mis méthodiquement des juifs au four.

La culture n'empêche pas les atrocités. C'est la conscience, qui est par nature individuelle et aléatoire, qui les empêche.

Aujourd'hui, des soldats isaréliens, américains et anglais torturent avec l'assentiment, au moins passif, d'une large part de la population.

Aucun commentaire: