jeudi, février 03, 2005

Procès Papon : le témoignage de Jean-Luc Einaudi

Ce témoignage décrivant de la manifestation du 17 octobre 1961 est terrible :

_ des policiers français tirant sur une foule pacifique

_ des policiers français jetant à la Seine des Algériens, leur écrasant les doigts à coups de crosse pour les empêcher de sortir de l'eau

_ les policiers français frappant et torturant à mort des détenus dans les stades : stade de Coubertin, Palais des sports, ...

_ des exécutions et des strangulations d'Algériens, une cinquantaine, dans la cour de la Préfecture de Police, sous les fenêtres de Maurice Papon, présent ce soir-là

_ des syndicalistes policiers et des fonctionnaires qui ont protesté sont ignorés, par leur hiérarchie dont Papon, voire sont mis de coté. Ces derniers n'ont plus comme recours que d'aller témoigner au journal France-Observateur

Témoignage on ne peut plus accablant car l'excuse des circonstances ne tient absolument pas : Maurice Papon a organisé consciemment une mortelle chasse à l'homme au faciès.

Aucun commentaire: