lundi, janvier 30, 2006

Commémoration de l'abolition de l'esclavage

Je ne me sens pas concerné; même si l'abolition de l'esclavage est du à des libéraux.

L'esclavage et son abolition ne sont pas à mes yeux des éléments marquants de l'identité française. Qu'une campagne médiatique tende à faire croire le contraire ne me touche pas.

Mais le gauchiste Chirac ne peut s'empêcher de céder à son tropisme : ne pas choisir et essayer de faire plaisir à tout le monde. Il donne droit à une revendication communautariste qu'il aurait du ignorer.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Choisir le 10 mai! quel con!