samedi, juillet 15, 2006

Une nouvelle invention : le coup de boule antiraciste

Nous vivons décidément dans un monde formidable. A la faveur des derniers événements, je viens d'apprendre qu'il est licite de castagner n'importe qui, du moment qu'on peut arguer d'une provocation raciste.

Un peu arriéré que je suis, je me demande ce que l'insulte raciste a de si extraordinairement différent d'une insulte simple pour justifier ce traitement préférentiel.

Mais passons, ma question est oiseuse. En effet, il est aisé de montrer, avec un peu de dialectique, que toute insulte contient des éléments de racisme (si, si, en cherchant bien).

La civilisation vole de progrès en progrès.

Aucun commentaire: