dimanche, octobre 22, 2006

La morale de la CGT SNCF

Des guichetiers SNCF ont profité des défauts du système de réservation pour éditer des billets non comptabilisés qu'ils se sont faits payer en liquide.

Le représentant de la CGT a trouvé le moyen de dire que c'est de la faute du patron, le système n'ayant qu'à pas avoir de défauts dont on puisse profiter.

Faut-il que l'idéologie aveugle pour induire à ce point le mépris de la morale !

Un guichetier qui fraude est une fripouille. Est-ce si compliqué à dire ?

2 commentaires:

Ladrennec a dit…

Encore faudrait-il que la CGT ait une morale...

Jesrad a dit…

Oh, mais ils ont une morale, ça s'appelle le dialectisme matérialiste: "tout ce que fait le prolétariat pour renverser l'ordre bourgeois (meurtres, pillages, etc...) est moral".