vendredi, février 23, 2007

Pour que ça change fort !

Ségolène Royal nous a déclaré : "Pour que ça change fort ! Mais pas trop, parce que je ne sais pas quoi dire, et que je rappelle mes copains les éléphants, et que je suis dans la merde, et que Bayrou et Sarko, ils vont me ridiculiser et que François me fait la tronche, iet que j'en ai marre de raconter n'importe quoi pour faire l'intéressante..."

**************************
Bon, je sais, ça n'est pas beau de tirer sur l'ambulance, mais Mme Royal est tellement donneuse de leçons que je n'éprouve aucun scrupule.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Après Eric Besson qui part pour "raisons personnelles", mais lâche quand même en partant que "rien n'est prévu dans le programme de SR au sujet des 35h, ni sur le financement des retraites", Kouchner, dont on se demande ce qu'il fait à gauche, était l'invité de JM Apatie sur RTL vendredi et à la question : "Qu'est-ce que ça vous fait d'être à nouveau dans l'équipe de campagne avec les éléphants?", la réponse est franche et conternante:" Attendez, je ne sais pas encore, je suis comme vous, je l'ai appris hier".
Vive l'improvisation socialiste !
De toute façon, la gauche, après avoir assisté et infantilisé les petits français (sans majuscule) et leur avoir injecté du yahourt bulgare à la place de la cervelle, compte les points d'une campagne lamentable (on dégueulasse au choix. Mode d'emploi:
- Poser la main avec compassion sur l'épaule d'un handicapé = 3 points.
- Remercier et féliciter les poseurs de questions, même et surtout quand ils ne sont visiblement pas d'accord avec vos idées = 2 points.
-Etre habillée en hôtesse de l'air pour donner l'impression aux veaux que vous les emmenez en voyage, (en fait c'est en bateau mais le béret à pompon rouge lui va mal au teint) = 1 point.
Cette émission de TF1, qui a tourné au léchage de bottes, a permis de remettre en selle la petite Ségolène, et aux médias de faire à nouveau leurs choux gras d'une campagne qui devenait vraiment inintéressante et stérile, faute de combattante.

Anonyme a dit…

Merveilleuse photo où l'on sent que Fabius et Royal sont contents (et détendus) d'être assis l'un à côté de l'autre !!!
Une certitude, au bal des faux culs, ils ne seraient ni l'un ni l'autre à l'orchestre !