dimanche, avril 22, 2007

Présidentielles, premiers commentaires à chaud

Le journal suisse Le Temps donne :

Sarko 30 %

Ségo 26 %

Bayrou 19 %

Le Pen 11 %


Sauf grosse bourde ou appel de Bayrou à voter Ségo, Sarko sera le prochain président de la République.

C'est à mon avis un moindre mal parmi tous les candidats proposés, mais sera-ce suffisant ? J'en doute.

L'antilibéralisme sauvage


L'échec d'une icone médiatique

1 commentaire:

Louis a dit…

Le problème majeur avec Bayrou, c'est justement qu'il est incapable de se positionner sur l'échiquier gauche-droite. Le centre n'existe pas en tant que tel, et il devra à un moment ou à un autre clarifier sa conception du monde et exprimer ses valeurs.

J'ai écrit un texte à ce sujet sur mon blogue si cela vous intéresse.