mercredi, avril 11, 2007

Vivement les élections !

Voici une dépêche de l'AFP :

Ségolène Royal a demandé mercredi "aux dirigeants d'Airbus de retirer la totalité du plan" Power8 qui prévoit 10.000 suppressions d'emplois, après les informations sur le montant des indemnités reçues par l'ex-PDG Noël Forgeard.

Vu comme la campagne électorale vole haut, il est temps que ça se termine.

L'information que contient cette dépêche est d'une telle stupidité qu'on peut douter de sa véracité : en quoi les indemnités de M. Forgeard payant ses courbettes devant J. Chirac changent-elles la nécessités d'un plan de remise en ordre d'Airbus ?

Enoncé dans ce sens là, ça n'a strictement aucun rapport.

Evidemment, on peut trouver scandaleux que M. Forgeard reçoive un tel chèque pour avoir foutu un tel bordel. Mais c'est la France telle qu'elle est : ami des seigneurs et maîtres qui gouvernent l'Etat omniprésent, tout est permis.

Sans compter que M. Forgeard n'est pas du genre à avoir des scrupules, il a une opinion de lui-même si haute qu'il estime sans doute que tout ce qu'il fait est juste par le simple fait que c'est lui qui le fait.

Aucun commentaire: